Anita Traoré une Femme engagée

48409259_300239117274578_7718885954169077760_n

Qui êtes vous (présentation de l’entrepreneur) ? Votre parcours ?

Je m’appelle Anita Traoré, j’ai 27 ans. Maman de deux magnifiques enfants. Je suis actuellement chargée de relation clientèle. J’ai toujours été engagée auprès des autres. En effet, pendant plusieurs années, j’ai été membre de diverses associations. Je suis sur tous les fronts, je ne m’arrête jamais. Je suis très casanière, mais en vérité, je déteste l’ennuie.

– Quel est le nom de votre association et que fait-elle ? 

Je suis présidente-fondatrice de l’Association Chance et Protection Pour Toutes (ACPPT). Créée en Avril 2014, elle a déjà bientôt cinq ans.  Une association à but non lucratif, visant à informer et à sensibiliser afin de mettre fin à toutes les formes de violences faites aux femmes et aux filles en France et en Guinée Conakry.

Nous avons toujours eu pour objectif de venir en aide aux femmes / filles victimes de toutes les formes de violences en France, mais également en Guinée (Conakry), où plus de 9 femmes sur 10 sont mutilées, et plusieurs milliers de fillettes arrachées aux bancs de l’école, pour être mariées avant l’âge de 13 ans.

Nous travaillons en étroite collaboration avec plusieurs autres associations telles que la Cimade, le Planning familial, le CIDFF, le GAMS, Excision, parlons-en, l’association des jeunes guinéens de France (AJGF) etc…

– Pourquoi vous avez lancé l’association ?

J’ai décidé de fonder l’ACPPT, parce qu’à l’époque, j’étais animée par la colère et le dégoût. Je venais d’apprendre le viol de ma petite cousine de 8 ans à Conakry. Me sentant  impuissante, j’ai alors décidé de créer ma propre association pour combattre et dénoncer ces viols de fillettes qui sont devenus au fil des années, récurrents sur tout le territoire de la Guinée. D’après une enquête réalisée au mois de mars dernier par la COFFIG (Coalition des femmes/filles de Guinée), 552 cas de viols sur mineures ont été enregistrés sur une période de seulement trois mois. C’est scandaleux.

– Quels sont tes prochains objectifs ?

D’abord, mes objectifs ces derniers mois, ont été de m’entourer de personnes aussi engagées que moi. D’avoir une équipe solide pour avancer au mieux, et assister le maximum de victimes et ou de personnes dans le besoin. Je suis accompagnée depuis peu par de magnifiques personnes, toutes aussi engagées les unes que les autres.

Quel message souhaitez-vous adresser au public ?

Je souhaite dans un premier temps m’adresser aux dirigeants et aux membres des gouvernements. Malgré le travail acharné des associations et des organisations non gouvernementales, il est d’abord  du devoir des dirigeants et des gouvernements de protéger et d’assister leurs populations. À Messieurs les présidents de la France et de la Guinée, vous avez le pouvoir de mettre en place de réelles mesures pour défendre les droits des femmes et des filles dans vos pays respectifs.

En France, tous les deux jours, une femme est assassinée par son conjoint ou ex conjoint, faute de moyens et de prise de décisions. En Guinée, 97% des femmes sont victimes d’excision. Une pratique qui n’a aucun sens, mais qui continue malgré les campagnes d’information et de sensibilisation, à faire des victimes au vu et au su de toute la nation, dans une totale impunité des personnes la pratiquant. 552 cas de viols sur mineures, enregistrés en espace de trois mois à Conakry.

Il me semble qu’il est plus que temps de vous occuper de nos cas, de nos souffrances et de nous trouver des solutions Messieurs nos dirigeants

Je voudrais ensuite m’adresser à toutes ces personnes qui travaillent avec acharnement et sans relâche, qui sont engagées pour les autres par conviction, dans la lumière ou dans l’ombre, vous avez choisi la bonne voie. Car plus que jamais, nous pouvons et devons toutes et tous nous engager, chacun à son niveau pour que cessent les inégalités dans nos sociétés.

Quelle est votre devise ? (le mot de la fin)

Ma devise, ne jamais rien lâcher, même dans les moments de satisfaction. Rien n’est jamais totalement acquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos catégories